SYNDICAT CNI

Syndicat Des Professionnels de Santé

Get Adobe Flash player
FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousGoogle BookmarksRedditLinkedinRSS Feed

rentableCommuniqué de presse du syndicat CNI du 25 septembre 2015

Le projet de loi de modernisation de notre système de santé tricoté à l'Assemblée Nationale est en ce moment même détricoté au Sénat. Point de croix ou point de non retour :

Pendant ce petit jeu parlementaire, économie et plan de retour à l'équilibre financier sont les maîtres mots dans nos hôpitaux.
Nous subissons de plein fouet dans nos services, les conséquences des 3 milliards d'économie demandés sur trois ans et les 22 000 suppressions de postes.
Les personnels courbent l'échine devant l'aggravation des conditions de travail et les remises en cause des accords relatifs aux 35 heures, des avancements d'échelons et des promotions de grades.
Face aux restrictions budgétaires et aux procédures dégradées récurrentes, les professionnels de santé éprouvent de plus en plus de difficultés à exercer leurs missions et en souffrent.

Les GHT repoussés au 1er juillet 2016 : Le syndicat CNI dénonce et s'oppose toujours à la création de Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) qui prévoit le regroupement de centres hospitaliers publics, avec un projet médical commun et la mutualisation des moyens. Même la DGOS par l'intermédiaire de son Directeur Général, reconnaît « un impact sur l'exercice professionnel des hospitaliers... » Ce fonctionnement mettrait en péril la viabilité des petits établissements de proximité et l'offre de soins proposée à la population.

Ces mesures ne peuvent que dégrader les conditions de travail des personnels hospitaliers et détériorer la prise en charge des usagers du système de santé en France.

C'est pourquoi, le syndicat CNI demande :

  • Le respect des protocoles locaux sur les 35h,
  • L'arrêt des suppressions de postes et de lits dans les hôpitaux,
  • La suppression de l'article 27 du projet de loi, relatif à la mise en place de GHT,
  • L'attribution de moyens financiers et contraignants pour l'application de l'article 28 relatif au DPC (Développement Professionnel Continu),
  • La reconnaissance de l'expertise paramédicale en toute autonomie, à travers un master en pratiques avancées (article 30).

Après les journées d'action du 9 avril et du 25 juin 2015, une nouvelle journée de mobilisation intersyndicale nationale aura lieu le jeudi 1er octobre.

Nathalie DEPOIRE, présidente du syndicat CNI

Lien pdf

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Rechercher

UNIPH
AIAS
Infirmier.com
GMF
ifjs
CERF
Vidal

actualité web

  • De nouveaux axes prioritaires définis pour le DPC des agents de la FPH
  • Cancer du sein : les craintes des patientes augmentent les mauvais effets des traitements
  • TFE – Quand l'urgence psychiatrique s'invite aux urgences générales
  • IDEL - Quand le décès d'un patient s'apparente à un parcours du combattant
  • Et les champions sont le CHU de Bordeaux et le CH privé Saint-Grégoire
</>