Un nouveau drame endeuille la grande famille des soignants – Coordination Nationale Infirmière

0

Après le décès de Mireille, infirmière tuée à Strasbourg, l’été dernier par un patient.

Suite aux nombreuses violences subies par les professionnels de santé, qu’ils exercent en libéral ou en établissement public ou privé.

Après l’agression de 5 soignants le 20 octobre au Centre hospitalier Sud Francilien qui a déjà fortement éprouvé les professionnels confrontés à des conditions de travail en flux tendu ne permettant pas une bonne gestion de la violence et générant une insécurité grandissante.
C’est avec une vive émotion que nous avons appris le décès de Muriel, kinésithérapeute, tuée le 21 octobre dans le Vaucluse, par l’un de ses patients dans l’exercice de ses missions.

Ce nouveau drame endeuille la grande famille des soignants.
Le syndicat CNI présente ses sincères condoléances à la famille de Muriel ainsi qu’à ses proches.

Le Bureau National