Epauliere Thuasne Immo-Vest | Fracture clavicule | Luxation de l’épaule | Coiffe des rotateurs

0

La nouvelle épaulière IMMO VEST

Le laboratoire Thuasne travaille sur l’épaule en prenant en considération l’ensemble des pathologies et traumatismes de l’épaule que l’on retrouve le plus fréquemment.

L’articulation de l’épaule est une articulation suspendue et peu emboîtée donc très mobile dans toutes les amplitudes et instable (pour les mêmes raisons).

LES PATHOLOGIES DE L’ÉPAULE

FRACTURE DE LA CLAVICULE

Bien que petit, l’os de la clavicule fait office d’attache reliant le membre supérieur au thorax. Très fréquente, la fracture de la clavicule empêche d’écrire, de manger et évidemment de poursuivre le sport. Elle est très présente aussi chez l’enfant puisqu’elle représente 30% des fractures ; souvent consécutive à une chute sur les mains ou à un choc direct. Dans 70% des cas, les fractures de la clavicules siègent sur le premier tiers médian. Chez le sportif de haut niveau, le retour à la compétition nécessite un traitement chirurgical, afin de réduire la fracture et de pratiquer une ostéosynthèse. Chez le sportif de loisir, le traitement est orthopédique et aura une durée moyenne comprise entre 3 et 5 semaines : par immobilisation par écharpe lorsque que le fractures ne présente pas de déplacement ; par immobilisation par sangles lorsque la fracture présente un déplacement.

FRACTURE DE LA TÊTE HUMÉRALE

C’est une fracture fréquente chez la femme après la ménopause (ostéoporose). Les fractures du col de l’humérus ne concerne pas toujours l’articulation scapulo-humérale. Le pronostic est bon quant à la récupération de la mobilité de l’épaule. Lorsque la fracture est engrenée, la simple immobilisation dans un bandage coude au corps (type écharpe IMMO) pendant 3 semaines suffit à faire disparaître la douleur et permet la rééducation. En cas de déplacement important, la réduction sous anesthésie générale est nécessaire, suivie parfois d’ostéosynthèse. Les fractures qui touchent l’articulation scapulo-humérale sont plus graves. Non réduites, elles provoquent un enraidissement de l’articulation. La réduction chirurgicale est très difficile mais mérite d’être tentée chez les sujets jeunes.

LES LUXATIONS

La luxation acromio-claviculaire concerne l’articulation entre la clavicule et l’omoplate. La lésion est fréquente chez les sportifs. La clavicule se subluxe vers le haut. L’immobilisation en écharpe résume le traitement. Le patient doit accepter une saillie claviculaire résiduelle inesthétique. Seules les luxations avec très grand déplacement justifient une réduction et une contention chirurgicales. Il faut noter que dans la majeur partie des cas, il n’y ni rupture ligamentaire, ni rupture tendineuse et le traitement se fera par immobilisation en écharpe pendant 2 à 3 semaines. • La luxation gleno-humérale antéro-interne de l’épaule est très fréquente. Elle concerne les sportifs partiquant des disciplines de contact (rugby, judo,…). Ce type de luxation peut se compliquer, soit de paralysie du nerf circonflexe, soit de fractures parcellaires associées. La réduction peut se faire précocement très prudemment sans anesthésie soit par traction sur le bras en légère abduction, soit par la manoeuvre de Kocher (abduction rotation externe du bras). Le traitement indiqué est l’épaulière IMMO® de Thuasne car deux mouvements sont prohibés : abduction et haussement excessif de l’épaule.

Chez le sujet jeune, des récidives de luxations peuvent survenir quelques mois ou années plus tard pour des traumatismes de plus en plus légers. Le traitement est alors chirurgical. Chez le sujet âgé, une raideur douloureuse de l’épaule peut persister longtemps.

PATHOLOGIES DE LA COIFFE DES ROTATEURS

La coiffe des rotateurs est un groupe de quatre tendons musculaires renforçant la capsule fibreuse qui délimite l’articulation de l’épaule. Elle représente 90% des consultations en rhumatologie pour des douleurs d’épaule. Toute rupture de la coiffe des rotateurs dépend de son extension, de l’importance de la rétractation tendineuse, du stade de dégénérescence tendineuse, des facteurs liés à l’âge du patient. On distingue plusieurs pathologies tendineuses distinctes : les tendinopathies non rompues et non calcifiantes de la coiffe des rotateurs, les tendinopathies calcifiantes non rompues, les ruptures de la coiffe qui peuvent être transfixantes ou partielles et enfin la pathologie du long biceps plus ou moins associée aux tableaux précédents. Plus le sujet est jeune, plus le traitement chirurgical se justifie. Par suite du traitement chirurgical, on immobilise le patient avec une attelle possédant un coussin sous le creux axillaire. En revanche si le traitement est plutôt orthopédique, on indique une écharpe du type épaulière IMMO® de Thuasne. Il faut noter que la rééducation est complexe.

LES DOULEURS MÉCANIQUES

 

o L’arthrose :
Elle succède souvent à un traumatisme de l’épaule (fracture, luxation, rupture de la coiffe des rotateurs…) ou à des microtraumatismes (travailleurs au marteau-piqueur, lanceurs de javelot, de poids, etc). Le traitement repose sur les infiltrations articulaires et la kinésithérapie.

o L’épaule douloureuse inflammatoire : Les douleurs sont vives. La vitesse de sédimentation est élevée. – la pseudo-polyarthrite rhizomélique : Il s’agit d’un rhumatisme inflammatoire touchant les épaules et les hanches des gens âgés. L’association à la maladie de Horton est fréquente. La femme est concernée dans 70% des cas, à partir de 50 ans. La cause est inconnue. – l’arthrite rhumatoïde de l’épaule se voit dans 5 à10% des cas de polyarthrite rhumatoïde.

Il est parfois indiqué de mettre le bras au repos afin de diminuer les douleurs.

LES ÉPAULIÈRES THUASNE :

 SANGLES CLAVICULAIRES LIGAFLEX®  EPAULIÈRE IMMO® EPAULIÈRE IMMO CLASSIC®
     
LES 3 + LES 3 + LES 3 +
 + EFFICACE:
– Bon maintien : le réglage de l’orthèse par bandes autogrippantes permet un ajustement précis.
 + EFFICACE
– Maintient le bras jusqu’aux doigts dans une position anatomique et antalgique (ce qui participe au repos total du membre algique).
 + EFFICACE:
– Le gilet peut se mettres seul, sans l’aide d’une autre personne.
 + CONFORTABLE : – La zone d’ancrage des sangles (partie ronde) est rembourrée avec de la mousse, – Les matières utilisées sont douces et non irritantes,

– L’orthèse est légère.

 + CONFORTABLE : – Pas de point d’appui sur la nuque, – La pièce épaulière est amovible,

– Respirabilité du tissu ne tient pas trop chaud, elle est très supportable en été surtout en période de chaleur.

+ CONFORTABLE : avec ses fixations amovibles, possibilité : – de positionner le coude, – de bloquer l’épaule, – de laisser la main plus ou moins libre.
 + ESTHETIQUE: – Couleurs modernes,

– Design de qualité.

 + ESTHETIQUE – lignes et aspect général esthétiques, – discrétion en terme de dimensions et de coloris (se porte sur les vêtements),

– non salissant.

+ ESTHETIQUE : – lignes et aspect général esthétiques, – discrétion en termes de dimensions et de coloris , – non salissant.
 INDICATIONS THERAPEUTIQUES
Traitement des fractures de la clavicules avec ousans déplacement
 INDICATIONS THERAPEUTIQUES – rupture de la coiffe des rotateurs, – fracture de la tete humérale, – luxation scapulo -humérale – hémiplégie spastique

– épaule douloureuse

INDICATIONS THERAPEUTIQUES – fracture de la tête humérale, – luxation acromio-claviculaire, – traumatisme du coude, – épicondylite ou épitrochléite aiguës, – hémiplégie flasque.

 

LE NOUVEAU GILET D’IMMOBILISATION IMMO VEST®

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES :

Le gilet d’immobilisation IMMO VEST® est indiqué pour l’immobilisation antalgique de l’épaule, du bras et de l’avant-bras après : o Traumatismes non compliqués de l’épaule : o luxation antérieure de l’épaule o fracture de l’omoplate non déplacée et non articulaire o luxation accromio-claviculaire non compliquée o Lésions ligamentaires non chirurgicales de l’épaule et du coude (luxations et entorses) o Fractures du trochiter, de la tête humérale, du trochin (indications non chirurgicales) o Pré-arthrite scapulo-humérale aiguë o Paralysie du plexus brachial o Immobilisation antalgique de l’épaule après phase inflammatoire o Rupture de la coiffe des rotateurs en phase aiguë

o Rééducation de l’articulation scapulo-humérale

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT :

Le gilet d’immobilisation scapulo-humérale Immo Vest® maintient parfaitement l’épaule, le bras et l’avant-bras en position

antalgique, grâce à la combinaison du système de sangles, du réglage du niveau de l’épaule et de la matière résistante. Sa texture aérée donne une légèreté confortable et sa découpe préserve la poitrine de la sensation de chaleur. De plus des caches ont été prévus pour protéger les fermetures auto-agrippantes afin qu’elles n’accrochent pas les vêtements

LES 3 +

+ EFFICACE Parfaite immobilisation grâce à son système de sangle et de réglage au niveau de l’épaule + CONFORTABLE Tissu à structure aérée. + PRATIQUE Modèle unique pour épaule droite ou gauche et seulement 2 tailles.

TAILLES ET TARIFS DE REMBOURSEMENT :

Tarif LPPR : 15, 24 euros TTC

Articles similaires

  • La genouillère Genu Pro Active

Envoyer cet article