Psychiatrie : meurtre de Grenoble. Réaction de la CNI Coordination Nationale Infirmière

0
Écrit par Collectif Psychiatrie
20-11-2008
Psychiatrie : meurtre de Grenoble

La CNI Coordination Nationale Infirmière déplore, qu’ encore une fois, à travers un évènement dramatique, la psychiatrie soit stigmatisée et désignée coupable. Il est  trop facile de dénoncer “l’irresponsabilité ou l’incompétence” de cette discipline sans poser la question des moyens mis à sa disposition pour assumer les missions qui lui sont confiées et pour répondre :

  • aux demandes de la population et des patients
  • aux nécessités  de formation des personnels (médecins, infirmières…)
  • à la création de lits d’hospitalisation pour accueillir rapidement les patients le nécessitant
  • à l’augmentation d’effectifs médicaux et paramédicaux pour raccourcir les délais d’attente et soutenir les familles dans les moments difficiles.

 

Il est facile de tenir des discours, beaucoup plus difficile de mettre en œuvre les moyens réclamés depuis des années par le personnel soignant.
Le tout répression n’est pas la solution à la souffrance des patients et à leur famille.

Pour la CNI Coordination Nationale Infirmière, le collectif psychiatrie

 

Envoyer cet article

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )