Coordination Nationale Infirmière – CNI infirmiere infirmier syndicat professionnel – LMD : ouverture des négociations !

0

LMD : Ouverture des négociations !

La 1ère journée de concertation pour l’intégration des paramédicaux au LMD s’est tenu ce matin à la Faculté de Médecine Cochin Port Royal à Paris. Les débats ont été conduits par Annie Podeur, Directrice de la Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins et M. Patrick Hetzel, Directeur général de l’Enseignement Supérieur en présence de membres du cabinet de Mme Bachelot et des représentants associatifs et syndicaux des paramédicaux.

Cette rencontre confirme l’annonce de la Ministre de la Santé d’une réforme des études pour les infirmières qui prendra effet en septembre 2009. Cependant le doute plane toujours quant au type de Licence.
Dans un premier temps cette réforme concerne les sages femmes, les masseurs kinésithérapeutes, les orthophonistes et les infirmières ; les autres paramédicaux suivront…

La méthodologie retenue s’articule autour de 4 grands groupes :

  • Déclinaison et évolution des cursus de formation
  • Conventionnement
  • Vie des étudiants
  • Conditions de reconnaissance des professionnels ayant déjà le diplôme

Des réunions qui débutent le 8 décembre et devront se conclure en avril 2009.

La composition des groupes sera limitée à une vingtaine de personnes choisies par nos tutelles. Partant du préalable que les paramédicaux se composent de 16 professions, on ne peut que s’interroger sur la place de la filière infirmière dans son ensemble. D’autre part, la position affichée ou non concernant le type de Licence, de plusieurs centrales syndicales dites représentatives a une fois de plus démontrer que la parole infirmière n’était pas garantie.

La filière infirmière, à l’initiative de la CNI Coordination Nationale Infirmière s’est mobilisée en 2007 pour intégrer le système LMD or elle devrait se contenter aujourd’hui d’une Licence professionnelle, de quelques masters pro et recherche. La filière infirmière ne serait-elle pas digne d’un doctorat en sciences infirmières nous affranchissant de la tutelle des médecins ? Les auxiliaires médicaux que nous sommes aujourd’hui ne peuvent-ils pas demain écrire, publier, penser, rechercher et produire et bénéficier d’une réelle reconnaissance ?

Attentive à l’avenir et à l’attractivité de notre profession, la CNI Coordination Nationale Infirmière réaffirme la nécessité de la mise en place d’un L, d’un M et d’un D de manière indissociable, s’adossant à une discipline en sciences infirmières. Elle doit acter une réelle reconnaissance pour tous, de nos compétences mais aussi impliquer une revalorisation des salaires. Une négociation statutaire a été annoncée pour le 2ème semestre 2009.

La CNI Coordination Nationale Infirmière appelle toute la filière infirmière à s’informer des conséquences de la réforme à venir et des enjeux que représentent le choix entre Licence professionnelle et LMD adossé à une discipline en sciences infirmières. Notre organisation syndicale convaincue par la nécessité de cette deuxième option n’exclut pas une mobilisation début 2009 et consacrera le mois de décembre à une large concertation des professionnels qu’elle invite à suivre sur :
www.coordination-nationale-infirmiere.org

Envoyer cet article