Coordination Nationale Infirmière – CNI infirmiere infirmier syndicat professionnel – Tragique Noël dans le monde hospitalier !

0

Tragique Noël dans le monde hospitalier !

C’est une actualité tragique qui met la profession infirmière sous les projecteurs en cette période de fêtes. « Un enfant de 3 ans décédé suite à une erreur  de perfusion, l’infirmière est en garde à vue ». Les faits se sont produits le 24 décembre à l’hôpital Saint Vincent de Paul à Paris.

Le syndicat Coordination Nationale Infirmière CNI souhaite adresser un message de soutien à la famille dans la peine.

Une procédure et plusieurs enquêtes sont en cours et elles devront faire la lumière sur les faits et les circonstances de ce drame.

La Coordination Nationale Infirmière CNI tient une nouvelle fois à souligner la complexité de la pratique de l’infirmière au quotidien dans le contexte économique hospitalier actuel. … lire la suite

Les réductions d’effectifs suite aux impératifs budgétaires se multiplient. Par voie de conséquence, les rappels sur les jours de repos et les heures supplémentaires accumulées des professionnels augmentent et la vigilance de ces soignants peut être parfois altérée.

Des conditions de travail désastreuses avec de plus en plus de responsabilités, toujours plus de soins et de tâches à accomplir.

On demande de plus en plus fréquemment aux infirmières de passer d’un service à l’autre sans bien maîtriser les « habitudes » de service.

Nous souhaitons rappeler également la difficulté de travailler en pédiatrie dans la mesure où les dosages sont souvent de l’ordre du nanogramme alors que les formes pédiatriques de médicaments sont plutôt rares.

Aucun élément connu à ce jour ne montre un acte volontaire et pourtant notre collègue, est en garde à vue prolongée ce qui plonge la profession dans un profond désarroi.

Sans nier l’erreur que notre collègue à d’emblée reconnue, il nous paraît impératif de connaître les circonstances de survenue de ce tragique accident. Si preuve est faite que l’infirmière n’est pas seule responsable, toute la chaîne des responsabilités devra être condamnée y compris celle de l’administration et cela au plus haut degré.

Nathalie Depoire, présidente de la Coordination nationale infirmière, ne s’émeut pas d’une possible mise en examen (interview RTL)

Invité de RTL Matin, Josepha Guarinos, présidente de la Coordination Nationale des Infirmières à Aix en Provence

S’inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

Envoyer cet article