AFGSU Formation aux gestes et soins d’Urgences IEF Santé

0

Formation aux gestes et soins d’urgences (AFGSU) Une nouvelle formation destinée à la totalité du personnel travaillant au sein d’un établissement de santé ou d’une structure médico-sociale a vu le jour en mars 2006. Cette formation intitulée : « Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgences (AFGSU), sera mise en place dès septembre dans certaines écoles paramédicales. Elle représente une avancée non négligeable. En effet, les personnels travaillant dans le milieu hospitalier qui n’ont pas suivie de formation aux Premiers Secours ne réagissent pas mieux à une situation d’urgence que le grand public. Souvent, les quelques connaissances remontent à l’école d’infirmière pour les personnes ayant eut un apport pratique et théorique.

Cette formation est décomposée en 3 niveaux. L’objectif à moyen terme, est que toute personne exerçant en milieu hospitalier ou structure médico-sociale (maison de retraite, foyer de vie, centre de rééducation, etc.…) soit titulaire au minimum du premier niveau. Ce qui signifie que l’agent hospitalier, la secrétaire médicale, le cuisinier, etc.… devra être titulaire du premier niveau.

L’objectif des différents niveaux Niveau 1 : Acquérir les connaissances pour identifier une urgence à caractère médical et effectuer la prise en charge seul ou en équipe en attendant une équipe médicale. Cette formation est destinée à tout personnel, administratif ou non, voué à travailler (ou exerçant) au sein d’un établissement de santé ou d’une structure médico-sociale. Cette formation dure 12 heures.

Ni veau 2 : Identique au niveau 1 en utilisant des techniques non invasives (ex : retrait de casque, utilisation de chariot d’urgences, scope, etc.…). Elle est destinée aux professionnels de santé inscrits dans la quatrième partie du code de la santé publique (Infirmières DE par exemple) (Durée 9 heures)

Niveau 3 : Acquérir les connaissances pour participer à la gestion de crise en situation de risques sanitaires N.R.B.C. (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique). Elle est destinée aux professionnels de santé, reconnus aptes médicalement inscrits dans la quatrième partie du code de la santé publique, volontaires ou sollicités par les établissements de santé (Durée : 9 heures). Ces trois niveaux sont donc dissociables mais chronologiques, c’est à dire que pour pouvoir passer le niveau 2, il faut d’abord être titulaire du premier niveau. Sachant que pour les professionnels de santé inscrits dans la quatrième partie du code de la santé publique, le niveau 2 est au minimum requis.

Cette formation se déroule sous la responsabilité des Centres d’Enseignements des Soins d’Urgences (C.E.S.U.). Ce qui signifie que le titulaire de l’

AFGSU sera formé par un professionnel de la santé. Cette formation est réellement adaptée au milieu où la personne exerce, en abordant les différents risques liés au milieu hospitalier (patient infecté, présence de gaz médicaux, déchets de soins, …). L’AFGSU déjà obligatoire pour certaines professions

  • Depuis le 22 octobre 2005, il faut être titulaire de l’AFGSU niveau 2 pour pouvoir se présenter au diplôme d’aide soignant (phase transitoire le temps de la mise en place).
  • Depuis le 26 janvier 2006, l’AFGSU de niveau 1 est un nécessaire pour devenir auxiliaire ambulancier. Le niveau 2 fait partie de la formation d’ambulancier.
  • Depuis peu l’AFGSU de niveau 2 est requise pour les personnes titulaires du certificat de préleveur (personne effectuant les prises de sang pour les laboratoires d’analyses).

Le ministère de la Santé laisse le temps nécessaire à la mise en place de la formation avant de l’étendre comme prévu aux autres professions. A moyen terme, l’infirmière devra être titulaire de l’AFGSU

niveau 2. Certain I.F.S.I. ont déjà pris la décision d’anticiper, et de former leurs élèves I.D.E. au même titre que leurs élèves A.S.

L’

AFGSU présente un autre point très intéressant. Elle a une durée de validité de 4 ans pour les deux premiers niveaux et de 2 ans pour le niveau 3. Cela signifie, qu’à ce terme un recyclage sera obligatoire. Voici une avancée vers une démarche de qualité : non seulement obligation d’être formé mais aussi obligation de mise à jour sur le temps de travail. Une obligation qui permettra une meilleure prise en charge de l’urgence au sein du milieu hospitalier. Pour les personnels soignants qui souhaiteraient suivre cette formation et/ou s’investir à sa mise en place, vous pouvez vous mettre en contact avec le C.E.S.U. de votre département.

Pour consulter l’arrêté du 3 mars 2006 relatif à l’Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence cliquer sur le lien suivant. http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=SANP0620923A