S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Histoire de la profession d’infirmière et de sa reconnaissance !

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par CNI   
15-10-2008

manifcni14juin07.jpg Histoire de la profession d'infirmière

et de sa reconnaissance

" Ni nonnes, ni bonnes, ni connes !  " scandaient-elles dans la rue entre 1988 et 1991…

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Les salaires ?
Le SMIC se rapproche à grand pas des 1472 € de notre début de carrière…

Les conditions de travail ?
Quelque soit notre secteur d’exercice, nous nous accordons tous à dire qu’elles se dégradent !

La reconnaissance des études…+ de 4700 h reconnues BAC +2…

Aujourd’hui, la coupe est pleine.
Une attaque sans précédent de notre filière professionnelle laisse penser que nous n’avions pas touché le fond, que nous n’avions pas assez plié. Faudrait-il encore plus se courber et se taire ?

Juillet 2008 :

une tentative ministérielle visant à déréglementer la profession en touchant à notre décret d’actes sans réelle concertation avec les professionnels.

Septembre 2008 :

Une baisse programmée du nombre d’heures des études en IFSI passant ainsi de 4600h à 4200h ce qui nous place sous la barre de l’équivalence européenne (Directive de 2005). 

Octobre 2008 :

Un rapport des inspections générales (IGAS et IGAENR) dévalorisant au plus haut point notre profession. « Les petites infirmières ne sont pas capables de faire des recherches, elles n’ont pas la capacité à prendre des responsabilités de cadres, elles n’appréhendent pas la logique globale dans laquelle elles s’insèrent… elles doivent prendre du recul par rapport à leur pratique ». « Le LMD pour les infirmiers signifierait une Licence au rabais ». Une totale remise en cause et un dénigrement de la formation cadre dispensée actuellement. 
Une Licence professionnelle fermant la porte à la recherche en science infirmière et aux perspectives qu’elle ouvrait.
La science infirmière serait légitime en dehors de l’hexagone tandis que l’infirmière française devrait se limiter à être une exécutante !
Le retour de la VAE infirmière, préconisé par ce rapport, remet en cause notre formation initiale et la valeur de notre DE !
Une grande réforme de l’hôpital est annoncée ! Elle est déclinée dans le  projet de Loi Hôpital Patient Santé Territoire (HPST) qui prône la création du nouveau métier d’« éducateur en santé » alors que l’éducation en santé fait partie intégrante de notre profession !

Dans un contexte économique morose, les pouvoirs publics vont tenter de faire passer leur réforme. Nous ne pouvons cautionner cela.

Nous invitons toute la filière infirmière à se connecter sur notre site :
www.coordination-nationale-infirmière.org
Vous pourrez y consulter le rapport des inspections générales ainsi que l’évolution de ce dossier

Informez-vous, coordonnez-vous !

Plus que jamais la Coordination Nationale Infirmière
revendique la reconnaissance !

Faites suivre ce tract à vos collègues
et si une action collective est décidée, réagissez avec nous !


Notre profession est en danger !!
 

 


Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Powered by !JoomlaComment 3.20

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )
 
< Précédent   Suivant >