Stomathérapeutes | Stomathérapie

0
Écrit par Danièle CHAUMIER, Geneviève LANGLOIS
31-03-2008
Stomathérapeutes

Quand expertise rime avec débrouillardise ! Système 2 pièces souple : une autre utilisation. 

A l’hôpital, les patients porteurs de fistules entéro-cutanées nécessitent des soins à type d’irrigation lavage une à plusieurs fois par jour et sont appareillés avec des poches de drainage à fenêtre (hublot) simplifiant la tâche puisque cette ouverture permet au soignant de faire le soin sans retirer la poche et de préserver ainsi au mieux le confort du patient.

Les fistules entéro-cutanées sont longues à cicatriser, sont parfois de taille importantes nécessitant des poches de grand diamètre et doivent à un moment donné être prises en charge au domicile, soit par le patient s’il a été éduqué, soit par un infirmier libéral. Se pose alors le problème de l’appareillage à choisir puisque les poches de drainage à fenêtre ne sont pas délivrées en officine, ne sont pas inscrites à la L.P.P.R. et ne bénéficient donc pas d’un remboursement Sécurité Sociale. Jusqu’alors le patient avait le choix entre : • un système une pièce vidable ou vidangeable mais il lui fallait alors décoller cette poche à chaque fois qu’une irrigation était nécessaire c’est-à-dire 1 à 2 fois par jour • un système deux pièces avec une poche à clipper mais  le support laissé en place pendant le soin était souvent souillé par les éclaboussures du  liquide d’irrigation et des effluents de la fistule. Ces deux solutions présentaient les mêmes inconvénients au niveau de l’environnement du patient : risque de salissures et nécessité de protection pour vêtements, tapis, literie… car les liquides se déversaient un peu partout. Depuis quelques années, une nouvelle génération de deux pièces souples avec poches repositionnables a vu le jour. Le support est constitué de deux parties : une partie adhésive à coller sur la peau et une partie externe transparente (membrane) pour y faire adhérer la poche. L’avantage de ce système est qu’il permet de glisser sous la membrane un réceptacle pour recueillir le liquide de lavage de l’irrigation et les effluents. Ces liquides vont glisser de la membrane directement vers ce réceptacle, sans éclaboussures ni risque de souillures sur les vêtements. Ce système représente donc un bon compromis pour le patient car il allie tous les avantages : • Maintien du support plusieurs jours • Existence d’un remboursement intégral • Conservation du confort pour le patient en pratiquant des soins le moins traumatiques et le plus hygiéniques possible. Les patients ne devraient plus sortir avec une prescription d’appareillages non remboursés qui perturbe le budget familial déjà très atteint lorsqu’un patient est arrêté pour de longs mois. Il existe d’autres moyens, pensons-y ! Geneviève Langlois, Infirmière stomathérapeute Groupe hospitalier Bichat Claude Bernard – Paris Danièle Chaumier, Infirmière stomathérapeute

Hôpital Tenon – Paris


Esteem synergy

Article paru dans le n° 25 (juin 2007) de la revue de la Coordination Nationale Infirmière (CNI)

Dernière mise à jour : ( 11-10-2010 )